L’enfance pas à pas

Les films et livres de Valeria Lumbroso sont disponibles à l’achat: nous contacter.

Série documentaire 13×26 min diffusée sur Arte.

Comment devient-on un être humain, capable d’établir des relations avec les autres, d’aimer, d’agir de façon autonome et d’apprendre ? En partant de cette question essentielle, cette collection explore pas à pas, l’évolution du jeune enfant, de la naissance à l’âge de quatre ans.
Tous les enfants du monde vont établir des liens avec leurs proches, découvrir leur corps et prendre conscience de qui ils sont, explorer le monde et échanger avec les autres, imiter pour apprendre ou pour communiquer, jouer, parler, marcher, à peu près au même âge, en passant par les mêmes étapes. La collection permet une meilleure compréhension des moments d’apprentissage que l’enfant doit parcourir pour devenir grand. Elle montre aussi les différences qui existent d’une culture à l’autre dans la relation que l’on établit à l’enfant et les modes de maternage.
Cette investigation permet d’abord d’éclairer le grand public, mais aussi de donner des repères aux professionnels, puis d’élucider d’éventuelles difficultés de développement et d’intégration que peuvent éprouver les enfants.

DVD 1 : 

« C’est moi dans la glace » : A la naissance, l’enfant ne se voit pas encore comme un être unique, distinct des autres. Il va lui falloir de nombreuses expériences pour y parvenir. Comment savoir si un enfant qui ne parle pas, qui ne peut pas encore dire « Je » a déjà conscience d’être une personne? Et quelle est l’importance de cette reconnaissance? Quelle révolution induit-elle dans la relation aux autres?

« Bébé maman, l’un fait l’autre » : A sa naissance, le bébé se retrouve dans un monde inconnu où il doit se faire comprendre. Sa survie en dépend. De son coté, sa maman doit apprendre à le connaître, à le découvrir, à l’aimer…. Dès les premiers jours, les liens se tissent. D’instinct, le bébé sait retenir l’attention et susciter l’affection. La maman, elle, tente de comprendre les signaux qu’il lui envoie et d’y répondre le mieux possible. Le bébé fait la mère, la mère fait le bébé.

« Une base pour la vie » : A un an, les liens entre la mère et l’enfant se sont tissés. Si l’enfant trouve chez sa mère la compréhension et le réconfort dont il a besoin, il va se sentir en sécurité pour explorer le monde et s’ouvrir aux autres. Comment évaluer la qualité de ces premiers liens?

« Papa maman et les autres » : Dès l’âge de huit semaines, le bébé se montre capable de jouer avec ses deux parents à la fois, c’est-à-dire de participer à un dialogue à trois. Il s’oriente vers l’un puis vers l’autre, partageant son attention et ses marques d’affection entre eux deux. Ces premières expériences à trois permettent à l’enfant de se construire au sein de sa famille une représentation d’échanges entre personnes. Plus tard, il appliquera ce modèle à toutes ses autres relations sociales et affectives.

DVD 2 : 

« Devenir père » : Avant la naissance de leur enfant les futurs pères ont parfois du mal à réaliser qu’ils vont le devenir. Devenir père, c’est non seulement accéder à la même position que son propre père mais c’est aussi le faire changer de place en le rendant grand-père.Dans les premiers jours de la vie, le père offre une protection au couple mère-enfant. Mais le père est aussi celui qui montre à l’enfant dès la nais- sance qu’il existe séparément de sa mère. Si les échanges avec la mère s’organisent autour du regard et des calins, avec le père, le dialogue s’établit dans le jeu et l’action. Pour l’enfant, la présence quotidienne du père va ouvrir des possibilités relationnelles variées.

« Le rôle du père » : L’enfant qui développe très tôt une relation avec ses deux parents bénéficie de deux formes d’affection et de stimulation bien différentes. Son père et sa mère ont chacun leur manière de le porter, d’en prendre soin, de le câliner ou de jouer avec lui.

« Le langage avant les mots » : Tous les enfants apprennent à parler. Cette faculté innée est inscrite dans notre patrimoine génétique depuis des millions d’années. C’est ce qui différencie l’homme de l’animal. Cependant, pour acquérir la parole, l’en- fant doit être en contact avec d’autres hommes qui parlent et qui s’adressent à lui.

« Fille ou garçon » : Dès la conception, les êtres humains ont un sexe biologique. Mais peut-on dire que l’on naît fille ou garçon ? Où est-ce qu’on le devient en adoptant les comportements masculins ou féminins liés à la culture et à la société? Les chercheurs ont observé des différences de comportement entre garçons et filles dès la naissance. Ces différences pourraient être innées, mais elles sont aussi confortées par les parents et l’environnement social. Chez les Inuits, le sexe biologique ne détermine pas toujours le rôle social. Ainsi, une fillette considérée comme la réincarnation de son grand-père est élevée comme un garçon, en participant à toutes les activités masculines.

DVD 3 : 

« Premiers mouvements premiers gestes » : Avant même que la mère ne sente bouger le bébé dans son ventre, il est déjà très actif. Dès le deuxième mois de grossesse, il saute, se retourne et joue avec ses mains. En fait, il s’entraine, explore des mouvements dont il n’a pas encore l’usage, mais qui lui serviront plus tard.

« A toute à l’heure papa-maman » : Lorsque les deux parents travaillent, les enfants en Europe sont générale- ment confiés à une nourrice, à une crèche ou à une personne de la famille. Cette séparation est une source d’angoisse pour l’enfant comme pour ses parents. Pour en atténuer les effets, il est nécessaire que l’enfant bénéficie d’une période d’adaptation suivie et qu’il puisse s’attacher à la personne qui s’occupe de lui. Le nourrisson en est capable dès son plus jeune âge. Lors des retrouvailles, il est nécessaire de laisser du temps au nourrisson, afin de ne pas le brusquer : le temps pour lui de comprendre que c’est bien son parent qui est de retour.

« La conquête de l’espace » :  Toucher, saisir, manipuler, déplacer des objets… ces gestes simples ne vont pas de soi. Si tous les systèmes sensoriels (vue, ouïe…) sont fonctionnels dès la naissance, ils ne sont pas encore achevés. La compréhension du monde qui l’entoure n’est pas donnée d’emblée à l’enfant. Pour y trouver du sens, en même temps qu’il développe ses capacités mentales, il va apprendre à contrôler ses gestes, saisir des objets, accomplir des actions efficaces, et organiser l’espace. Quel est le cheminement que suit l’enfant pour s’ouvrir au monde et se construire lui-même ?

« Des mots pour parler » : A la fin de sa première année, l’enfant commence à dire ses premiers mots. Ils sont composés d’une ou deux syllabes, parfois seulement d’onomatopées, des noms pour la plupart qui désignent des objets ou des personnes (maman, papa, doudou…) ou des actions et des petits moments sociaux (coucou, aurevoir, bras, tiens).

« Le jeu c’est du sérieux » : Dès ses premiers mois, l’enfant passe son temps à jouer, c’est à dire à agir, bouger, explorer son environnement et échanger avec les autres. Cette activité spontanée, dont l’enfant tire un grand plaisir, est en fait un travail très sérieux : elle lui permet de se connaître et de développer ses capacités, de découvrir le monde qui l’entoure et de communiquer.Très tôt et placés dans des conditions favorables, les nourrissons sont capables de communiquer entre eux, manifestant une joie évidente, une « contagion émotionnelle » : par les regards, les mimiques, les postures. Lorsqu’on a un an ou deux et qu’on ne parle pas encore, il faut trouver d’autres moyens pour communiquer : le sourire, le rire, la caresse, le fait de prendre ou de donner, le fait de se cacher ou de se montrer…

A propos Valerie

Auteur et Réalisatrice de films documentaires pour la télévision, La Saga des Nobels, Un siècle de découvertes, Les premiers pas vers l'autre, Les premiers liens, Amitiés entre enfants (France 5), Stanislavski, Les gardes du corps, L'enfance pas à pas (Arte), Samuel Beckett (France 3), metteur en scène de théâtre, auteur de livres, (Albin MIchel, Nathan, De Boeck).
Ce contenu a été publié dans film. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.